La dépouille de Tshisekedi sera rapatriée ce lundi

Etienne-Tshisekedi-au-centre-au-conclave-l-opposition-BruxellesDepuis vendredi, le public rend un dernier hommage au leder maximo à Bruxelles.  Un deuil qui retarde de trois jours le rapatriement du vieil opposant congolais attendu depuis vendredi dernier en République démocratique du Congo.

G.A.

Kinshasa devra s’y faire.  La dépuouille mortelle d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba n’arrivera pas au Congo avant ce lundi.  C’est ainsi qu’en a décidé la famille du défunt qui vit essentiellement en Belgique.

Elle entend ainsi organiser un deuil de trois jours, sur Bruxelles, avant les obsèques officielles prévues par le gouvernement à Kinshasa.  L’information est venue de la famille Tshisekedi elle-même.

La dépouille de M. Tshisekedi est exposé, depuis hier vendredi, au Palais 2 du Stade Roi Baudouin, à Bruxelles.  Elle y restera jusqu’à la nuit du dimanche à lundi, jour de son rapatriement au Congo.

Etienne Tshisekedi s’est éteint à l’âge de 84 ans, mercredi 1 janvier, Etienne-Tshisekedi-au-centre-au-conclave-l-opposition-Bruxelles à Bruxelles, de suite d’une embollie pulmonaire.

A Kinshasa, on s’attend à ce qu’il soit élevé, à titre postume, au rang de commandeur de l’ordre national de Léopard, le plus haut grade de mérite civique attribué en République démocratique du Congo.  Mais l’homme n’est pas pour autant exempte de tout pêché. Thisekedi fut un ami personnel du maréchal Mobutu et l’un de concepteur du régime dictorial du MPR, parmi les pires qu’ait jamais connus l’Afrique depuis les indépendances.

©deboutcongolais.eu/2017